ostéopathe-bagard

Définition

L'Ostéopathie est une Médecine Manuelle ou Thérapie Manuelle de première intention référencée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle a été fondée par Andrew Taylor Still, au XIXe siècle en Virginie (USA).

Elle est reconnue officiellement depuis le 4 mars 2002, et par décret depuis mars 2007 ( décret n°2007-435).

Son but est de rechercher et de traiter les restrictions de mobilité touchant l'ensemble des structures du corps. C'est une thérapie naturelle dotée d'une philosophie qui combine les besoins des patients avec une pratique manuelle précise, et qui prend en compte la capacité du corps à s'autoréguler. Elle est à la fois préventive et curative.

L'Ostéopathie est une thérapie fonctionnelle, c'est-à-dire qu'elle ne soigne ni les traumatismes (fractures), ni les maladies organiques (cancer, sclérose en plaques, psoriasis, polyarthrites, ulcères à l'estomac, etc...), ni les maladies infectieuses. Elle traite toutes les atteintes articulaires, musculaires, ligamentaires ou viscérales entraînant une douleur ou une gêne. L'ostéopathie s’appuie sur l’anatomie, la physiologie, la neurologie et la biomécanique.

Entretenir le bon fonctionnement de son système nerveux est primordial pour bénéficier d'une meilleure santé. L'Ostéopathe rétablit l'harmonie dans le système musculosquelettique et dans chacun des autres systèmes en se servant uniquement de ses mains.

L’ostéopathe doit donc déceler où se situe la perturbation en analysant la mobilité des différentes structures corporelles. Il utilise un ensemble de techniques dont le but est de supprimer les tensions physiques dans l'organisme. L’ostéopathe doit aller au-delà des symptômes, et recherche les causes fonctionnelles qui ont pu les engendrer. Pour traiter ces tensions ou ces restrictions de mobilité, l'Ostéopathe utilise trois outils principaux, adaptés en fonction de la symptomatologie du patient :

  • Des techniques fasciales qui s'adressent aux muscles, aux ligaments, aux tendons ou à la peau.
  • Des techniques viscérales qui s'adressent aux organes de l'abdomen (foie, estomac, intestins, poumons..) et les membranes (fascias) qui enveloppent tous les viscères du corps humain.
  • Des techniques de manipulations douces qui s'adressent aux vertèbres, aux articulations du bassin, du rachis et des membres supérieurs et inférieurs.
  • L'ostéopathe choisit la technique la plus adaptée pour chaque patient, en fonction de son âge, de sa morphologie et de la région à traiter.


    Principes de l'Ostéopathie

    L'Ostéopathe utilise des techniques manuelles de palpations, pressions, tractions, ainsi que des manipulations vertébrales et crâniennes qui permettent d'intervenir sur les blocages musculaires, nerveux, tendineux, ligamentaires. Les soins Ostéopathiques sont non seulement thérapeutiques et naturels mais aussi préventifs.

    L'Ostéopathie s'intéresse à l'être humain dans sa globalité.

    De nombreux symptômes résultent d'un mauvais fonctionnement mécanique de la structure du corps. Certains blocages de cette mécanique, en particulier ceux de la colonne vertébrale, peuvent perturber les muscles, les nerfs et les vaisseaux sanguins en relation avec les articulations concernées. La suppression des blocages articulaires fait disparaître les symptômes.


    Quand consulter?

    Outre le fait que sa réputations se soit faite sur les cas aigus, l'ostéopathie est avant tout une thérapie préventive.

    Deux à trois consultations dans l'année sont conseillées pour prévenir la survenue, parfois muette mais pouvant conduire à des situations parfois très gênante comme un torticolis ou un lumbago aigue.

    L’Ostéopathe est utile au sportif pour préparer un championnat ou pour l’aider à augmenter ses performances sportives. Un sportif qui démarre une compétition avec une perte de mobilité articulaire ne peut être au maximum de ses performances. Inconsciemment il va contracter la zone qu’il sent fragile pour la protéger, et il va augmenter considérablement le risque de blessures à cet endroit-là.

    L’Ostéopathe contribue à prévenir et diminuer les blessures en supprimant ces restrictions de mobilité acquises dans les compétitions antérieures ou en traitant préventivement les points faibles du corps en les fortifiants pour éviter qu’ils ne se lèsent pendant l’activité sportive suivante.

    Outil gratuit et accessible à tous

    Créer un site Internet pro